Mise à jour 10/23 : les coups ne cessent de pleuvoir. Nous recevons maintenant des rapports faisant état d’un effet de ” maculage ” lors du défilement des applications sur le Pixel XL 2. Nous nous étendrons sur ce point en bas de cet article, mais il est toujours utile de lire les informations de base sur les problèmes liés aux nouveaux écrans POLED de LG.

Lorsque le LG V30 a été mis en vente au début du mois, nous étions impatients de voir comment les tout nouveaux panneaux POLED de LG allaient se mesurer aux écrans AMOLED de Samsung, leaders de leur catégorie. Il n’a pas fallu longtemps pour réaliser qu’il était impossible de comparer les deux.

Nous avons sorti notre LG V30 de la boîte, l’avons allumé avec anxiété… et avons été immédiatement déçus. Les noirs semblaient presque gris – comme s’il ne s’agissait pas d’un panneau OLED après tout, mais plutôt d’un écran souffrant du type de lumière perdue que l’on ne voit normalement que sur un écran LCD rétroéclairé. Pour citer notre rédacteur Kevin à l’époque, “Je ne sais même pas comment le décrire. C’est tellement étrange.”

Strike 1 : Couleurs inégales

Au cours des jours suivants, les rapports sur l’écran POLED du V30 souffrant de bandes, de reflets, de couleurs inégales et de divers autres défauts ont commencé à affluer. Il s’agit du type de problèmes de contrôle de la qualité qui ont affecté les premiers panneaux OLED lorsque la technologie en était à ses balbutiements – les problèmes que nous avons tous rencontrés au cours des dernières années. thought avait été résolu au fil des ans.

Les principaux problèmes étaient le banding et les couleurs inégales, qui étaient particulièrement visibles lorsque l’écran était réglé sur une faible luminosité et qu’une image grise unie était affichée en plein écran. Redditor tortimeyer a pu mettre en évidence ces problèmes avec une série de photos publiées sur le subreddit V30 :

(1) Bande d’affichage. (2) Couleurs inégales. Images par tortimeyer/imgur

C’est à peu près à cette époque que les acheteurs potentiels du Pixel 2 XL ont commencé à s’inquiéter. Vous voyez, Google a investi près d’un milliard de dollars dans LG Display en espérant que l’infusion de capitaux accélérerait leur développement d’un panneau OLED de la taille d’un smartphone, et le Google Pixel 2 XL devait utiliser le même écran de 6 pouces, 18:9, que l’on trouve dans le V30.

Une fois que le Pixel 2 XL a commencé à être expédié, la panique s’est un peu calmée. Le banding et les couleurs inégales qui ont affligé le premier lot d’écrans POLED de LG ne semblaient pas être un problème pour le flagship de Google, comme en témoigne la comparaison prise par le Redditor aeppacher ci-dessous. Je soupçonne que Google a simplement augmenté la luminosité minimale sur le Pixel 2 XL pour éviter ce problème, mais d’autres ont émis l’hypothèse que Google a peut-être réservé un panneau POLED à plus forte densité que celui utilisé par le LG V30.

Le Pixel 2 XL (à gauche) comparé au LG V30 (à droite). Les deux téléphones affichant une image grise unie au même réglage de luminosité. Image par aeppacher/imgur

Strike 2 : Angles de vue &amp ; Couleurs plates

Bandes et couleurs inégales mises à part, l’écran POLED du Pixel 2 XL n’était pas sans défaut. Plus particulièrement, les blancs se déplacent vers l’extrémité froide du spectre lorsque le téléphone est vu sous un angle, et selon plusieurs utilisateurs, les couleurs sont assez ternes.

Cependant, ces deux problèmes pourraient être la faute de Google, et non celle de LG. Android Oreo a ajouté le support sRGB, il est donc probable que Google ait réglé son écran pour produire des couleurs plus précises que les écrans AMOLED vifs auxquels les utilisateurs d’Android se sont habitués. Quant à la teinte bleutée aux angles morts, le Pixel 2 possède un polariseur circulaire pour s’adapter aux lunettes de soleil, et cela pourrait fausser la température des couleurs.

L'”effet de refroidissement” est perceptible lorsque le Pixel 2 XL est vu sous un angle. Image par Droid Life/YouTube

Strike 3 : Burn-in de l’écran après une semaine

Tout bien considéré, cela aurait pu être une non-histoire si les problèmes s’étaient arrêtés là. Peut-être que le V30 a simplement reçu un mauvais lot d’écrans POLED, et peut-être que les calibrations d’affichage de Google expliquent les bizarreries du Pixel 2 XL. Mais les problèmes n’ont pas s’arrêter là, bien sûr.

Maintenant, nous voyons plusieurs rapports selon lesquels le Pixel 2 XL souffre de brûlure d’écran après seulement quelques jours d’utilisation modérée. Les touches à l’écran et les éléments de la barre d’état restent statiques en permanence, ce qui a fait que les pixels qui composent ces icônes se sont retrouvés ” coincés ” dans un état atténué. Lorsque l’on visualise une image plein écran de couleur unie, c’est comme si la barre de navigation à l’écran était presque toujours là.

Les rapports sur les brûlures d’écran ne font que commencer à affluer, mais ils sont déjà assez accablants. Jusqu’à présent, Andrew Martonik et Jerry Hildenbrand de Android Central l’ont tous deux remarqué, tout comme Stephen Hall de 9to5Google. Les trois rédacteurs ont déclaré que leurs Pixel 2 XL n’ont été utilisés que modérément pendant une période de moins d’une semaine.

Un exemple de brûlure d’écran sur le Pixel XL de première génération. Image par Dallas Thomas/Gadget Hacks

Google répond

Au moins, le problème du burn-in n’est pas passé inaperçu. Google a répondu à une demande de The Verge pour aborder les problèmes avec l’écran POLED de leur plus grand fleuron. Leur déclaration est surtout du vent, mais ce qu’il faut retenir, c’est que Google se penche sur le problème. Non pas qu’ils puissent faire grand-chose s’il s’agit effectivement d’un problème avec la technologie d’affichage de LG, mais au moins ils ” enquêtent activement “.

L’écran du Pixel 2 XL a été conçu avec une technologie POLED avancée, comprenant une résolution QHD+, une large gamme de couleurs et un taux de contraste élevé pour des couleurs et des rendus naturels et magnifiques. Nous soumettons tous nos produits à des tests de qualité approfondis avant le lancement et lors de la fabrication de chaque unité. Nous enquêtons activement sur ce rapport.

Pour être clair, la brûlure de l’écran est un problème avec tous les Les écrans OLED – c’est juste inhérent à la technologie. Tous les téléphones Galaxy que j’ai possédés ont connu ce problème, tous les précédents Pixel ou Nexus avec un écran AMOLED que j’ai utilisés ont souffert du même problème, et même le prochain iPhone X le fera sans aucun doute. Mais à l’exception du Galaxy S3 (l’un des premiers téléphones AMOLED de grande diffusion), il a fallu au moins six mois avant que le phénomène ne se manifeste. a commencé à devenir perceptible – pas six jours.

Il convient également de noter que le Pixel 2 de taille normale n’utilise pas d’écran POLED, donc aucun de ces problèmes n’affecte le plus petit appareil phare de Google. Mais avec Apple avalant une énorme partie de tous les écrans AMOLED disponibles pour l’iPhone X, de nombreux autres fabricants se tourneront vers LG pour les écrans de leurs prochains téléphones phares.

Mise à jour : Strike 4 ? (Effet de maculage)

La révision originale de cet article s’est terminée il y a plusieurs paragraphes, mais malheureusement, nous devons sans cesse ajouter des informations supplémentaires. Maintenant, Artem Russakovskii d’Android Police et Stephen Hall de 9to5Google ont remarqué un effet de “maculage” avec des pixels noirs lors du défilement rapide des applications.

Essentiellement, les pixels du Pixel (jeu de mots) ne s’éteignent pas assez rapidement lorsqu’ils doivent afficher quelque chose de noir, ce qui fait que les éléments noirs semblent se plier ou se déformer lorsque vous faites défiler rapidement. Ce problème s’est déjà posé avec les écrans OLED par le passé, mais pas à ce point, et pas depuis l’époque du Galaxy S4. Il s’agit d’un effet difficile à expliquer et à remarquer, mais vous pouvez le constater dans le tweet d’Artem. ici.

Sérieusement, les choses sont devenues si mauvaises avec cet écran qu’il est sur le point de ruiner l’une des sorties de smartphone les plus attendues de l’année. Oui, la plupart de ces problèmes sont dus à l’écran de LG, mais la faute devrait être rejetée sur les épaules de Google – après tout, il s’agit d’un téléphone #MadeByGoogle.

Quant à LG, il semble que nous repartions de zéro avec le premier lot d’écrans POLED du géant technologique coréen. Les difficultés de croissance que Samsung a endurées alors que la technologie AMOLED arrivait à maturité sont des obstacles que LG devra éventuellement surmonter lui-même. Pour l’instant, il est clair que la technologie POLED de LG a des années de retard sur l’AMOLED de Samsung. Espérons qu’ils rattraperont bientôt leur retard.

Gardez votre connexion sécurisée sans facture mensuelle. Obtenez un abonnement à vie au VPN illimité pour tous vos appareils avec un achat unique dans la nouvelle boutique Gadget Hacks, et regardez Hulu ou Netflix sans restrictions régionales, augmentez la sécurité lors de la navigation sur les réseaux publics, et plus encore.

Acheter maintenant (80% de réduction) &gt ;

D’autres offres intéressantes à consulter :

Image de couverture et captures d’écran par Dallas Thomas/Gadget Hacks &#13 ;